Concours

Inspecteur de la jeunesse et des sports

Textes règlementaires (documents téléchargeables en bas de page) :

  • Loi n°84-16 du 11 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l’Etat
  • Décret n° 2004 -697 du 12 juillet 2004 portant statut particulier du corps des inspecteurs de la jeunesse et des sports
  • Arrêté du 28 janvier 2005 fixant les modalités et les programmes des concours de recrutement des inspecteurs de la jeunesse et des sports
  • Arrêté du 28 janvier 2005 fixant la liste des diplômes ou titres exigés des candidats au concours externe de recrutement des inspecteurs de la jeunesse et des sports
Définition

Les inspecteurs de la jeunesse et des sports forment un corps de fonctionnaires de l’Etat classé dans la catégorie A.

Ce corps comporte trois grades :

  • Inspecteur de 2ème classe : ce grade comprend sept échelons ;
  • Inspecteur de 1ère classe : ce grade comprend cinq échelons ;
  • Inspecteur principal : ce grade comprend quatre échelons et un échelon spécial.

Les candidats reçus aux concours sont nommés inspecteurs de la jeunesse et des sports stagiaires pour une durée d’un an. Ils effectuent une année de stage en cette qualité.

Les inspecteurs de la jeunesse et des sports participent à la mise en œuvre et à l’évaluation des politiques publiques arrêtées par le ministre. A cet effet, ils sont chargés de l’inspection ainsi que du contrôle administratif, technique et pédagogique des organismes qui concourent à leur mise en œuvre.

Dans ce cadre, ils peuvent être amenés à conduire des missions de conseil, d’étude et de recherche dans les domaines de la jeunesse, de l’éducation populaire, des activités physiques et sportives, des loisirs collectifs éducatifs et de la vie associative.

Ils exercent des fonctions d’encadrement dans les services et les établissements publics relevant du ministre chargé de la jeunesse et des sports et peuvent se voir confier l’organisation des examens et des concours.

Ils ont vocation à occuper des emplois de direction des établissements publics et services déconcentrés relevant de l’administration de la jeunesse et des sports.

Ils contrôlent et évaluent les procédures et les résultats des enseignements et des examens conduisant à la délivrance des diplômes de l’Etat dans le domaine de la jeunesse et des sports.

Les inspecteurs principaux de la jeunesse et des sports évaluent directement les actes pédagogiques des personnels relevant de l’administration de la jeunesse et des sports.

Accès aux concours

Selon qu’il s’agit du premier concours qui est externe, le deuxième concours qui est interne ou le troisième concours basé sur les expériences, les conditions d’accès aux concours s’articulent autour de titres, diplômes, du temps passé dans l’administration ou du cumul des expériences professionnelles.

Épreuves des concours interne, externe et troisième concours

Trois épreuves d’admissibilité écrites : composition, rédaction de 4 ou 5 heures notées de 0 à 20 avec des coefficients de 2 à 4.

Deux à trois épreuves d’admission consistant en un entretien avec le jury (coefficient 6), d’une épreuve sportive (coefficient 1), la rédaction d’un note (coefficient 4).

Hormis à l’épreuve sportive, toute note égale ou inférieure à 5/20 est déclarée éliminatoire.

 

Conseiller d’éducation populaire et de jeunesse (CEPJ)

Textes règlementaires (documents téléchargeables en bas de page) :

  • Loi n°84-16 du 11 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l’Etat
  • Décret n°85-721 du 10 juillet 1985 relatif au statut particulier des conseillers d’éducation populaire et de jeunesse
  • Décret n° 2007-196 du 13 février 2007 relatif aux équivalences de diplômes requises pour se présenter aux concours d’accès aux corps et cadres d’emplois de la fonction publique
  • Arrêté du 11 février 1986 modifié fixant les modalités d’organisation des concours pour le recrutement des conseillers d’éducation populaire et de jeunesse
  • Arrêté du 17 février 1986 fixant la liste des spécialités exercées par les conseillers d’éducation populaire et de jeunesse
  • Arrêté du 26 juillet 2012 modifiant l’arrêté du 11 février 1986 modifié fixant les modalités d’organisation des concours pour le recrutement des conseillers d’éducation populaire et de jeunesse

 

Définition

Le conseiller d’éducation populaire et de jeunesse est un fonctionnaire de catégorie A du ministère de la jeunesse, des sports et de la vie associative, appelé à exercer, sous l’autorité du chef de service, ses fonctions dans un service déconcentré ou dans un établissement.

Il contribue à la mise en œuvre et à la réalisation de la politique de l’État en matière de jeunesse et d’éducation populaire. Ses missions sont regroupées en trois domaines d’intervention : la formation, le conseil et l’expertise, l’expérimentation et la recherche.

  • Pour mener à bien ses actions, il s'appuie sur ses compétences techniques et pédagogiques, sur sa connaissance des réseaux de partenariat et des institutions et sur ses capacités d'analyses des besoins sociaux et culturels des publics concernés par son intervention, notamment les jeunes.

Pour la réalisation des actions auquel il participe ou qui lui sont confiées, le CEPJ pourra être appelé notamment à intervenir comme chef de projet ou formateur.

  • Chef de projet, le CEPJ contribue à la réalisation de la politique d'intervention du ministère de la jeunesse et des sports en partenariat avec les associations, les collectivités territoriales, et les autres administrations de l'Etat. Il contribue aussi à l'accompagnement et à l'expression d'initiatives locales au service de la mission de développement.  
  • Formateur, le CEPJ invente des dispositifs ou modalités d'intervention publique à partir de l'analyse des besoins. Au sein d'équipes pluridisciplinaires, il met en œuvre des méthodes pédagogiques pertinentes et évalue l'efficacité de l'intervention du service public auquel il participe. Cet aspect de sa fonction concerne notamment la préparation aux diplômes du secteur jeunesse, la formation des cadres et animateurs bénévoles et celle des agents du ministère.

Pour assurer ses missions, le CEPJ actualise ses connaissances et tire parti de ses expériences professionnelles en poursuivant sa propre formation continue.

En sus de ces aptitudes professionnelles générales, il utilise sa maîtrise technique et pédagogique d’une spécialité affirmée lors du recrutement, comme moyen de développement et de promotion des individus et des groupes. Ces spécialités sont les suivantes : Livre et lecture ; Art dramatique ; Arts et traditions populaires ; Arts plastiques ; Danse ; Image et son ; Musique ; Expression écrite et orale ; Sciences économiques et juridiques ; Sciences humaines appliquées ; Activités scientifiques et techniques ; Sciences et techniques de la communication ; Jeunesse .

Les conseillers d'éducation populaire et de jeunesse effectuent un stage d'un an préalable à leur titularisation.

Accès aux concours

Selon qu’il s’agit du premier concours qui est externe, le deuxième concours qui est interne ou le troisième concours basé sur les expériences, les conditions d’accès aux concours s’articulent autour de titres, diplômes, du temps passé dans l’administration ou du cumul des expériences professionnelles.

Épreuves des concours interne, externe et troisième concours

Trois épreuves d’admissibilité écrites de 4 heures, notées de 0 à 20, coefficient 3.

Quatre épreuves d’admission consistant en une épreuve orale  (coefficient 2) ; Une évaluation de la compétence technique dans la même spécialité que celle de l’écrit (coefficient 3) ; La conduite pédagogique d’une séance de travail avec un public dans la même spécialité que celle de l’écrit (coefficient 3) ;  Une épreuve orale facultative parmi les langues vivantes étrangères et régionales définies. seuls les points obtenus au-dessus de la moyenne (10 sur 20) sont pris en compte en vue de l’admission à l’issue des épreuves écrites et orales. Toute note égale ou inférieure à 6 dans les épreuves de spécialité est déclarée éliminatoire après délibération du jury.

 

Professeur de sport

Textes règlementaires (documents téléchargeables en bas de page) :

  • Loi n°84-16 du 11 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l’Etat
  • Décret n°85-720 du 10 juillet 1985 relatif au statut particulier des professeurs de sport
  • Arrêté du 3 octobre 2011 fixant les modalités d’organisation des concours de recrutement dans le corps des professeurs de sport
  • Arrêté du 5 septembre 1996 fixant la liste des diplômes admis en équivalence à la licence en sciences et techniques des activités physiques et sportives en application du 1° du premier alinéa de l’article 4 du décret n° 85-720 du 10 juillet 1985 modifié
Définition

Le professeur de sport est un fonctionnaire de catégorie A du ministère de la jeunesse, des sports et de la vie associative exerçant ses missions dans le domaine des activités physiques et sportives soit auprès des services déconcentrés du ministère, ou de ses établissements soit auprès des fédérations et groupements sportifs.

Il contribue à la mise en œuvre et à la réalisation de la politique sportive de l’État à travers des actions d’expertise, de conseil et de formation, de promotion d’activités physiques et sportives, et d’entraînement. Il assure également une mission dans le domaine de la protection des usagers.

Il assure des fonctions de conseiller d’animation sportif, de conseiller technique sportif ou de formateur.

Dans le domaine de la formation, il s’agit d’effectuer des actions de formation en direction des agents du ministère de la jeunesse, des sports et de la vie associative, des cadres sportifs, des étudiants, des jeunes s’orientant vers les métiers d’éducateur sportif, des responsables et dirigeants des fédérations sportives.

Dans le domaine de la promotion des activités physiques et sportives, il s’agit d’intervenir auprès des différents partenaires de l’Etat (collectivités territoriales, associations, entreprises...) afin de mettre en œuvre au plan régional et départemental les politiques définies par le ministre.

Dans le domaine de l’entraînement, il s’agit d’intervenir auprès d’athlètes ou groupes de sportifs de haut niveau des équipes de France ou espoir.

Technicien reconnu de la discipline, le professeur de sport conçoit et met en œuvre des programmes pluriannuels de préparation des athlètes.

Accès aux concours

(Arrêté du 5 octobre 1996 modifié par l’arrêté du 21 septembre 1999)

Les concours externe et interne de recrutement de professeurs de sport sont ouverts par option : soit dans l’option de conseiller d’animation sportif affecté auprès des services déconcentrés du ministère de la jeunesse, des sports et de la vie associative, ou de ses établissements, soit dans l’option de conseiller technique sportif affecté auprès des fédérations et groupements sportifs. (Art 8 du décret n°85-720 du 10 juillet 1985 modifié)

Le troisième concours est ouvert en faisant application des modalités d’organisation de l’option conseiller d’animation sportive du concours interne.

Selon qu’il s’agit du premier concours qui est externe, le deuxième concours qui est interne ou le troisième concours basé sur les expériences, les conditions d’accès aux concours s’articulent autour de titres, diplômes, du temps passé dans l’administration ou du cumul des expériences professionnelles.

Épreuves des concours interne, externe et troisième concours

Trois épreuves d’admissibilité écrites de 4 heures, notées de 0 à 20, de coefficient 2 à 4.

Trois épreuves d’admission orales et de mise en pratique de coefficients 2 à 4. Ces épreuves d’amission peuvent être complétées par un entretien facultatif.

Toute note égale ou inférieure à 5 est déclarée éliminatoire

 

Vous êtes intéressé...

Pour toute information complémentaire ou inscription,
s’adresser à la mission d'aide et d'assistance technique jeunesse et sports

Siège de la direction de la jeunesse et des sports à Papeete. Immeuble « Tematahoa »
Boulevard Pomare, front de mer
Tel. (689) 40 501 888 - Fax : (689) 40 421 466

Iris C.

Téléchargement

Reglementation concours inspecteur
Règlementation CEPJ
Règlementation prefesseur sport
Agenda
Octobre 2017
L
M
M
J
V
S
D
      
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
     
Ne manquez pas !
Le 05/12/2017 - GENERAL
Journée internationale du volontariat et du bénévolat
Polynésie française

Le 12/08/2017 - JEUNESSE
Journée internationale de la jeunesse
Polynésie française

Le 29/05/2017 - SPORT
Sqash - Oceania squash
Tahiti

Le 27/05/2017 - SPORT
Championnat scolaire de Beach volley
Tahiti

Le 27/05/2017 - SPORT
Sport scolaire - Championnat du monde de beach volley
Tahiti

Le 24/05/2017 - SPORT
Voile - Tahiti pearl regatta
Iles sous le vent

Le 24/05/2017 - SPORT
Vaa - Tama o hiva
Marquises

Le 21/05/2017 - SPORT
Cyclisme - La ronde tahitienne
Tahiti

Le 20/05/2017 - SPORT
Equitation - Coupe de Tahiti nui
Tahiti

Le 18/05/2017 - SPORT
Vaa - Tahiti nui vaa
Tahiti

Le 17/05/2017 - SPORT
Golf - Open international de Tahiti
Tahiti

Le 14/05/2017 - SPORT
Surf - Teahupoo pro QS 1000
Tahiti

Le 06/05/2017 - SPORT
TRIATHLON - X Terra Tahiti
Tahiti

Le 03/04/2017 - SPORT
Volley ball - Challenge de Polynésie
Tahiti

Le 27/03/2017 - SPORT
Football - Festival des îles
Tahiti

Le 25/03/2017 - SPORT
Marathon - Tahiti Moorea marathon
Moorea

Le 25/03/2017 - SPORT
Basket ball - Tournoi international de basket ball
Tahiti

Le 18/03/2017 - SPORT
Sport scolaire - Eimeo vaa race
Moorea

Le 12/03/2017 - SPORT
Surf - Papara pro
Tahiti

Le 11/03/2017 - SPORT
Football - OFC champions league
Tahiti

Le 09/03/2017 - SPORT
Lutte - Championnat océanien de lutte
Tahiti

Le 06/03/2017 - SPORT
Surf - Rangiroa pro QS 1000
Rangiroa - Tuamotu

Le 01/03/2017 - SPORT
Athlétisme - La Tahitienne
Tahiti

Le 18/02/2017 - SPORT
Course - Raid vahine Moorea
Moorea

Le 13/02/2017 - SPORT
Volley-ball - Challenge des archipels
Tahiti

Le 11/02/2017 - SPORT
Football - Qualification coupe du monde FIFA U-17
Tahiti

Le 10/02/2017 - SPORT
Jiu Jitsu - Tahiti-USA brazillian jiu jitsu event
Tahiti

Nos coordonnées
angle de l'avenue Pouvana'a a OOPA et du boulevard Pomare Immeuble "TEMATAHOA"

mail B.P. : 67 98713 Papeete - Tahiti
tel 40 50 18 88
fax 40 42 14 66
mail

Horaires d'ouverture :
Lundi à jeudi de 07h00 à 16h00
Vendredi de 07h00 à 15h00

site

Liens utiles